Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une jeune épousée, assise sur un sofa, un jour humide et chaud, un thé glacé à la main, était venue visiter sa mère. Elles parlaient de la vie, du mariage, des responsabilités de la vie et des obligations de l'âge adulte.

La mère pensive fit tinter les cubes de glace dans son verre, et posa son regard clair et sage sur sa fille.

« N’oublie jamais tes sœurs » conseilla-t-elle, agitant les feuilles de thé au fond de son verre.

« Elles deviendront toujours plus importantes au fur et à mesure que tu vieilliras.

Peu importe combien tu aimes ton mari, combien tu aimes tes enfants, tu auras toujours besoin de tes sœurs. »

« N’oublie pas de les voir de temps en temps, fais des activités avec elles.

Rappelle-toi que "sœurs" signifie TOUTES LES FEMMES ...

Tes amies, tes filles, et toutes tes parentes ...

Tu auras toujours besoin des autres femmes. »

« Quel drôle de conseil, pensa la jeune femme. Ne suis-je pas jeune mariée ? N’ai-je pas enfin fondé un couple ?

Je suis maintenant une femme mariée, nom d’un chien ! Une adulte !

C’est sûr, mon mari et la famille que nous allons fonder seront les choses les plus importantes de ma vie. »

Mais elle écouta sa mère …

Elle garda le contact avec ses sœurs et tous les ans se fit plus d’amies.

Au fur et à mesure que les années passaient, elle comprenait ce dont sa mère parlait.

Le temps et la nature effectuant leur besogne sur une femme, les sœurs deviennent les soutiens principaux de la vie.

Après presque 60 ans de vie en ce monde, voici ce que j'ai appris :

Le temps passe.

La vie s’écoule.

La distance sépare.

Les enfants grandissent.

Les travaux viennent et disparaissent.

L'amour s’assagit et s'affaiblit.

Les hommes ne sont pas comme les sœurs.

Les cœurs se brisent.

Les parents disparaissent.

Les carrières prennent fin.

MAIS ... les sœurs sont là, quoi qu’il arrive.

Quels que soient le temps ou la distance, une amie n’est jamais si loin qu’on ne puisse l’appeler.

Quand vous êtes seule, il y a toujours une femme sur le bord de votre route, vous encourageant, priant pour vous, vous soutenant, intervenant en votre nom, vous montrant la voie.

Parfois, transgressant les règles et marchant à vos côté, agissant à votre place lorsque les forces vous manquent.

Les amies, les filles, les petites-filles, les belles-filles, les sœurs, les belles-sœurs, les mères, les grands-mères, les tantes, les nièces, les cousines, et la famille étendue, toutes nous aident dans notre vie.

Le monde ne serait pas le même sans les femmes.

Quand a commencé notre aventure dans la féminité, nous n’avions aucune idée des joies incroyables ou des tristesses qui nous attendaient.

Nous ne savions pas non plus combien nous aurions besoin les unes des autres.

Merci Alice

Tag(s) : #conte, #sagesse, #Femmes